Vous êtes ici : Accueil du site Somatopsychologie® ApplicationsMises en situation
Les données de ce site sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons. Creative Commons License
4 visiteurs actuellement connectés
Mises en situation
Utilisation du porter sur le fauteuil de massage, subaquathérapie...
 
Le porté par un fauteuil de massage : relaxation émotionnelle
S’aventurer dans le langage du corps.
Physique, psychologique ou affective, toute forme de plainte n’est pas une manifestation d’anormalité, mais révèle le vivant .
C’est humain d’avoir mal,
C’est humain d’être anormal,
C’est la norme qui est inhumaine !
Comprendre et accepter cette idée passe
par l’écoute de la mémoire du corps.
La mémoire corporelle de chacun
signe notre différence : c’est notre individualité .
Sans les mots.
Depuis 30 ans, Claire Carrier explore la richesse originaire du porter le corps pour aller à la rencontre de sa mémoire émotionnelle et la faire sienne.
En (...) lire la suite de l'article
NON PROPOSE ACTUELLEMENT : Subaquathérapie

Le docteur Claire Carrier a crée en 1991, la subaquathérapie.

Cette nouvelle thérapie d’adaptation corporelle se situe à l’interface de deux techniques : la plongée sous-marine et la psychanalyse. Apparemment très éloignées l’une de l’autre, elles présentent cependant des caractères communs : toutes deux volontaires et individuelles, elles s’inscrivent dans un cadre anormal à caractère rituel et secret voire régressif où s’exprime un discours intérieur et impliquent une relation privilégiée avec un autre.

S’appuyant sur les modifications de l’état de conscience secondaires à l’adaptation du corps à une situation aussi étrangère que son immersion dans l’eau, la subaquathérapie s’intéresse à la notion de "passage" qu’il s’agisse du corporel au mental, du réel à l’imaginaire ou encore de la sensation comme objet à l’objet psychique. Le jeu avec les différentes facettes de soi-même est alors posé a priori ; il permet d’élaborer et de mettre à distance la notion si angoissante du "jamais plus", de la perte... si souvent associée aux évènements de notre vie. Ainsi ancré sur un vécu corporel, la continuité du sentiment d’existence peut être à nouveau éprouvée à travers son corrollaire, l’apparente simplicité du plaisir de vivre.

Voir la suite